AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)   Mar 1 Oct - 16:52





Colin & Adalind
L'art de se jeter dans la gueule du loup

Depuis quelques soirs j'étais sur la piste d'un vampire  l'enfoiré avait mordu la fille d'un ami , que je considérais comme ma propre nièce, donc malheureusement pour lui ça allait devenir plutôt personnel. Je le suivais à la trace et j'avais fini par établir son modus operandi, il faut dire que mon passé de militaire m'avait permis d'apprendre à entrer dans la tête de mes ennemis afin d'anticiper la moindre de leurs réactions et en ce qui le concerne je pouvais l'anticiper à merveille. Je savais que sa cachette était au cimetière donc mon plan était simple, il fallait que je le précède au cimetière juste avant l'aube et que je fasse cramer le mausolée dans lequel il avait planquer son cercueil , ce vampire était un traditionaliste après tout.  Arrivé sur place avec tout ce qu'il me fallait (bidon d'essence, allumettes, flingue ainsi que mon inséparable scie mécanique ) j'entrepris de m'introduire dans son repaire et j'aspergeai le tout d'essence. Me retrouvant devant l'entrée, je fixai le tout du regard et craquant une allumette je m'écriai Yippie kay yay motherfucker et je la lançai sur l'essence. Sentant que tout allait cramer vite fait je tournai les talons et je me retrouvai nez à nez avec ma proie, soudainement les rôles étaient inversés il devenait le chasseur et moi la proie.

Pas de chance mon gros, ta planque est en feu.

Lui dis-je afin de le narguer et puis excédé il me projeta contre une pierre tombale, qui se brisa sous l'impact. Le voyant s'approcher je pris mon flingue et je fis feu mais il ne bronchait pas, alors aux grands maux les grands remèdes me disais-je.

Viens faire joujou ma puce.

Lui dis-je , avec ma touche d'humour habituelle, alors je m'emparai de ma scie mécanique et que j'actionnai le moteur. Le suceur de sang semblait rigoler mais malheureusement pour lui il n'avait pas la moindre idée de ce que je pouvais faire avec ce genre d'outil et c'est en arborant un sourire narquois que je la lui enfonçai dans le cœur un peu à la manière d'un pieu ce qui semblait le faire souffrir terriblement. Sadique je prenais plaisir à retirer ma scie afin de l'enfoncer de nouveau, je répétai le geste à quelques reprises et entendant des bruits de pas je lui tranchai la tête avant d'éteindre le moteur de ma scie et je pris mon flingue me tenait près à tirer.

Qui va là?

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalind Schade

avatar

Depuis quand à HF ?? : 30/08/2013
Messages : 53
Multi : : Nan
Tes proches : Personne

MessageSujet: Re: L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)   Jeu 3 Oct - 18:39


Cela faisait plusieurs jours que j’étais dans cette petite ville des horreurs, durant ma vie de chasseur j’avais visité plein de ville hanter par des démons ou infester de vampire. Mais là je n’avais jamais vu ça a croire que cette ville était un aimant du surnaturelle.  Je chassais tout les soirs sans répit je trouvais de tout, vampire, loup, et hier j’ai même exorciser un démon.  Heureusement que j’adorais mon métier. Cela faisais plusieurs soir que je n’était pas allez au cimetière de la ville j’avais prévue d’y allez a la tomber de la nuit pour tuer un peut de vampire.

Je venais de débaucher de mon job au Grill’s, la nuit commencer a pointer le bout de son nez. Je m’empressai de rentrer au motel pour prendre mes armes et filer aussi tôt au cimetière. Le chemin fut très rapide mais je pouvais constater que je n’avais pas été assez rapide.  Un homme était déjà sur les lieux il venais de faire flamber un mausolée. Je fronçais les sourcille et l’observer de loin. J’esquissai un petit sourire en voyant le vampire derrière lui. Je m’installa sur une pierre tombale et observa toute la scène, j’étais aux premières loges.

Une fois qu’il réussi a achever se pauvre vampire je me dirigea vers lui avec un grand sourire. Il coupa le moteur de sa scie et prit sont flingue il était prêt a tiré.

Qui va là?

Je sourit et me présenta de loin pour ne pas qu’il me tire dessus

Du calme, du calme je m’appelle Adalind Schade et moi aussi je suis un chasseur  


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: Re: L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)   Ven 4 Oct - 12:20





Colin & Adalind
L'art de se jeter dans la gueule du loup

L'affrontement avec ce vampire m'avait laissé dans un état plus que pitoyable, le sang de ce dernier avait giclé sous mes coups de scie et j'en étais recouvert mais je portais également quelques marques laissées par les coups de griffes de ce dernier. Essoufflé je m'étais adossé à une pierre tombale afin de reprendre mon souffle mais mon repos fut de bien courte durée puisque j'avais entendu des bruits de pas se voulant de plus en plus rapprochant. J'étais à cran, je craignais qu'une autre de ses créatures s'approche après avoir flairé la chaire fraiche et c'est ce qui me poussa à sortir mon flingue tout en demandant à l'individu de s'identifier. Soudain j'entendis une voix féminine m'intimant de me calmer et je ne pus que pousser un profond soupir de soulagement lorsque j'entendis cette jeune femme – dont la voix m'était familière – se présenter. Il faut dire qu'Adalind n'était pas une inconnue, nous nous connaissions depuis déjà un bon moment même qu'il nous était déjà arriver d'avoir coucher ensemble , heureusement pour nous notre amitié en était demeuré intacte.

Oh Adalind c'est toi, cela me soulage. Tu m'aides à me relever?

Lui demandais-je alors que je continuais de la regarder … elle était toujours aussi jolie, il y avait quelque part un mec qui avait beaucoup de chance.

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalind Schade

avatar

Depuis quand à HF ?? : 30/08/2013
Messages : 53
Multi : : Nan
Tes proches : Personne

MessageSujet: Re: L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)   Ven 4 Oct - 17:07


A la distance ou je me trouvais je n’avais pas reconnu Colin, je n’avais pas d’excuse car il a avait un style de combat bien a lui. Il était toujours aussi sadique et impitoyable. Je me dirigeai vers lui avec le sourire aux lèvres. Cela faisait une éternité que je ne l’avais pas vu, nous nous étions quitté en assez bon terme, c’était tout de suis plus simple vu qu’il fait le même métier que moi.

Oui pas de souci

Je souriais et lui attrapa le bras pour le relever et le mettre a mon niveau. Il n’avait pas changer d’un pouce il était toujours aussi beau et musclé c’était un régale pour les yeux.


Alors toi aussi tu as eu le coup de foudre pour cette ville des horreurs ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: Re: L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)   Sam 5 Oct - 20:32





Colin & Adalind
L'art de se jeter dans la gueule du loup

J'ai toujours eu le chic pour me mettre dans les pires situations alors que la plupart des chasseurs semblent s'allier entre eux afin d'unir leurs forces je fais figure de dinosaure alors que je m'entête à bosser seul, ce qui peut faire en sorte qu'aux yeux de certains on m'accole une réputation d'homme peu amical et solitaire. Je souris en voyant la belle Adalind accepter de m'aider à me relever et je grimaçai quelques peu, il faut dire que mon combat avec ce vampire m'avait amoché.

Merci.

Je la regardai, alors qu'elle venait de m'aider à me redresser, et je ne pus que lui sourire à l'écoute de sa remarque, elle avait de l'humour je dois bien l'admettre.

La ville ne manque pas de clients potentiels alors je crois bien que je vais encore traîner dans le coin. Et toi toujours aussi folle de la faune locale?

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalind Schade

avatar

Depuis quand à HF ?? : 30/08/2013
Messages : 53
Multi : : Nan
Tes proches : Personne

MessageSujet: Re: L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)   Lun 14 Oct - 9:16



Je le regardais de haut en bas, le vampire ne l’avais pas rater il avait du sang partout se qui le rendais virile. Je lui souriais il est vrais que la ville ne manquais pas de client pour notre métier nous ne risquions pas d’être au chômage. A croire que la ville les attirait.

Ha tu me connais tellement bien !

Je me mis à rire, il est vrai qu’il me connaissait plus que bien. Mais avec lui c’était facile d’être moi je n’avais rien a cacher sur mes occupations nocturne ou a me justifier quand j’avais un bleu ou une plais, c’était une des rares personne qui me connaissais aussi bien.
Je lui souris.

Ça fait combien de temps que tu dans cette ville


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: Re: L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)   Jeu 17 Oct - 0:43





Colin & Adalind
L'art de se jeter dans la gueule du loup

J'ai toujours été le type de mec à aimer la bagarre, me nettoyer tout simplement afin d'éviter que les gens remarquent que j'étais blessé n'était pas vraiment dans mes habitudes … j'étais un mâle, un vrai, du moins je me plaisais à m'en persuader. Je l'entendis me dire que je la connaissais bien ce qui n'étais pas sans m'amuser.

Je te connais sous toute tes coutures … du moins presque.

Je dois l'avouer j'aimais bien la belle brune, c'était une évidence, après tout ce n'est pas sans raison si nous avions noués une aventure il y a de cela quelques temps mais plus que tout ce que j'aimais chez elle c'était sa façon qu'elle avait d'aborder le métier. Je lui souris lorsqu'elle me demanda depuis combien de temps je m'étais installé dans le secteur, disons que j'avais pris soin de ne pas trop ébruiter l'affaire.

Je me suis installé à Heaven depuis quelques mois.

J'hésitais à lui dire que je m'y étais installé avec Kate-Lynn, après tout je savais pertinemment qu'entre ces deux là ce n'était pas l'amour fou et puis ce n'était pas comme si ce petit détail était de nature à l'intéresser.

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalind Schade

avatar

Depuis quand à HF ?? : 30/08/2013
Messages : 53
Multi : : Nan
Tes proches : Personne

MessageSujet: Re: L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)   Dim 27 Oct - 11:32



J’esquissa un petit sourire. Il est vrais qu’il me connaissais sous d’autre coutures que d’autre ne verrais jamais. Avec lui je pouvais enfin être moi-même même si comme il l’avait souligné j’avais une part d’ombre qu’il ne connaitrais sans doute j’aimais. Je n’était pas du genre a m’attacher aux personnes ou au endroit. J’ai toujours fonctionner comme ça depuis que je suis gamine.

Oui je c’est bien, mais toi aussi tu as une part d’ombre comme chacun de nous.

Je lui sourit petit moment de philosophie fort sympathique. Quand je lui annonça que je contais m’installée ici il eu l’aire ravie. C’était une grand première pour moi, avoir un toit fixe au dessue de la tête, défaire mes valises ne pas avoir a prendre la route tout ça était nouveau et je doit dire que ça me flanquais un peut la trouille. .

Hi oui c’est une grande première pour moi, j’espère que l’appartement est meublé car je n’ai rien.

Je me mit a rire aux éclats.

_________________


Dernière édition par Adalind Schade le Dim 10 Nov - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: Re: L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)   Dim 27 Oct - 22:22





Colin & Adalind
L'art de se jeter dans la gueule du loup

Lorsque je me permis de lui dire que je la connaissais sous toutes ses coutures c'était surtout une boutade, une figure de style, histoire de la taquiner car après tout il était vrai que nul ne pouvait se permettre de prétendre connaître les gens à la perfection et j'en étais parfaitement conscient.

T'en fais pas c'est une façon de parler, tu me connais, j'aime te taquiner. Disons donc que je te connais sous les différentes coutures que tu as bien voulu me laisser explorer … bien sur tu as encore ta part d'ombre, pleine de secrets, que je ne demande qu'à pouvoir découvrir.

Adalind était une des rares personnes que je me permettais de côtoyer au sein de la profession, elle m'était des plus agréable et je ne pus que lui sourire lorsqu'elle me confirma sa volonté de s'installer dans le coin … même qu'elle comptait se trouver un appartement.

Je ne peux que me féliciter de savoir que tu vas rester par ici un bon moment.

Je n'étais pas porté sur les compliments, j'avais la réputation d'être un dur … un mec froid et distant, pourtant ce que je venais de lui dire se voulait des plus chaleureux de ma part.

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalind Schade

avatar

Depuis quand à HF ?? : 30/08/2013
Messages : 53
Multi : : Nan
Tes proches : Personne

MessageSujet: Re: L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)   Dim 10 Nov - 11:46



J’esquissa un petit sourire. Il est vrais qu’il me connaissais sous d’autre coutures que d’autre ne verrais jamais. Avec lui je pouvais enfin être moi-même même si comme il l’avait souligné j’avais une part d’ombre qu’il ne connaitrais sans doute j’aimais. Je n’était pas du genre a m’attacher aux personnes ou au endroit. J’ai toujours fonctionner comme ça depuis que je suis gamine.

Oui je c’est bien, mais toi aussi tu as une part d’ombre comme chacun de nous.

Je lui sourit petit moment de philosophie fort sympathique. Quand je lui annonça que je contais m’installée ici il eu l’aire ravie. C’était une grand première pour moi, avoir un toit fixe au dessue de la tête, défaire mes valises ne pas avoir a prendre la route tout ça était nouveau et je doit dire que ça me flanquais un peut la trouille. .

Hi oui c’est une grande première pour moi, j’espère que l’appartement est meublé car je n’ai rien.

Je me mit a rire aux éclats.

Et tu me feras visité le tien



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: Re: L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)   Mer 20 Nov - 17:33





Colin & Adalind
L'art de se jeter dans la gueule du loup

Elle me fit sourire lorsqu'elle me répondit tout en réutilisant mes propres mots, me disant que j'avais également une part d'ombre qui planait autour de ma personne . Pourtant elle avait raison, j'entretenais mon petit jardin secret et il y a bien quelques petits trucs que je préférais voir enfouis à tout jamais car après tout il est vrai que j'avais quelques squelettes de planqués dans les profondeurs de mon placard et je préférais qu'ils y demeurent à tout jamais … je craignais trop les conséquences si jamais le tout finissait par se découvrir.

La perfection n'est pas de ce monde après tout.

Il m'arrivait de faire preuve d'esprit et de philosopher bien que peu de gens me connaissait ainsi, il faut dire que pour grand nombre de personnes j'étais un individu sombre et renfermé ayant un fort penchant pour la violence et l'alcool. Je ne pus que lui sourire lorsqu'elle me dit qu'elle comptait s'installer dans le secteur … je la voyais mal s'enraciner mais bon rien n'est immuable dans la vie.

Je peux toujours te fournir de vieux meubles si jamais tu en as de besoin.

Continuant de discuter de son futur appartement et de ses différents besoins elle finit par me proposer de lui faire visiter l'endroit ou j'habitais lorsque l'occasion se présentera.

Bien sur j'en serai ravi, c'est pas le palace mais au moins c'est confortable.


BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art de se jeter dans la gueule du loup (Adalind)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans la gueule du loup
» Winning Eleven Arcade 2003
» Dans la gueule du... loup ?
» Droit dans la gueule du loup Ft Thomas
» Coup de gueule sécurité warcraft

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HEAVEN FORDS ☼ :: Le cimetière-
Sauter vers: