AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 You really got me (Erin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: You really got me (Erin)   Mar 1 Oct - 17:28





Colin & Erin
You really got me

S'il y a bien un aspect de la vie à Heaven Fords qui pouvait représenter un grand danger c'était de s'aventurer dans ses rues en pleine nuit mais bon vous me connaissez, le danger c'est un peu une seconde nature chez moi. J'avais passé un peu de temps avec Kate-Lynn et j'avais prétexté un truc afin de pouvoir sortir, je ne me voyais pas lui avouer que je traquais des vampires surtout pas aprèes qu'elle m'ait voir un psy à ce sujet. Je me disais à quoi bon l'inquiéter, après tout ce qu'elle ignore ne peut pas lui faire de mal. C'est donc vêtu de ma veste de cuir que j'entrepris de me balader dans les rues sombres de la ville. Rapidement je remarquai une femme à l'éclatante beauté qui me semblait plutôt suspecte, je savais qu'elle était une vampire mais elle me fascinait par la douceur dont elle se jouait de ses victimes. Bien qu'elle semblait éviter à ses victimes de souffrir je me devais néanmoins de l'éliminer, après tout elle était du coté de l'ennemi.

J'avais fini par la suivre alors qu'elle se dirigea vers une sombre ruelle et lui fila le train je me retrouvai en plein cœur de son repaire. J'avais l'impression de me retrouver dans une résidence d'inspiration Irlandaise, cela tranchait avec les repaires habituels des vampires, et je finis par la voir se dévêtir alors qu'elle devait s'apprêter à se coucher et c'est alors que je vins le mettre en joue , actionnant ma scie alors que je me trouvais derrière elle. De toute évidence je pouvais lire en elle une certaine peur et sans trop savoir pourquoi mon regard se posa sur elle et ses charmantes courbes qui se trouvaient mises en valeur par son soutif et son string de couleur assortie. Je ne pus que me laisser envahir par l'éclat de son regard,demeurant sans réaction alors qu'elle s'approcha de moi d'une manière plutôt aguichante..

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin R. MacDougall

avatar

Depuis quand à HF ?? : 25/09/2013
Messages : 46
Multi : : non

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Mer 2 Oct - 20:04




Colin & Erin
I got you darling


Cette ville pouvait m'apporter un peu de tranquillité, un moyen tel pour que l'on ne m'importune pas de par une chasse sur ma nature. J'étais une énigme dans ce monde. Pour les autres vampires assoiffés de sang et de pouvoir, ils se demandaient bien ce que je faisais dans le lot, mais je leur répondais tu veux ma photo connard ? La subtilité était mon point fort et j'avais besoin de mon dîner. Je pouvais sortir, repérer ma proie grâce à ses émotions. Sa peur, sa détresse, voire même sa trahison pouvait me pousser à choisir telle victime ou pas du tout. Je voyais une jeune femme paniquée, une jeune femme qui visiblement était du genre à pouvoir tuer pour se protéger mais en la rassurant, j'avais fini par la mordre et la vider.

Je décidais de rentrer chez moi tranquillement, de pouvoir me reposer. Je sentais que quelqu'un me suivait. Les émotions étaient souvent facteurs de trahison. Je continuais, faisant mon rituel habituel, et pour avoir une paix intérieure. Je me couchais et j'entendais une scie. Là, je ne m'y attendais pas. J'étais plutôt effrayée de me faire découper en rondelles alors je me tournais pour faire face au chasseur et c'est là que je voyais l'incarnation même du mâle en personne. Je le regardais d'une manière si peureuse, si vulnérable. Il était comme figé. Je m'approchais et je lui caressais la joue.

- Ce n'est pas un jouet. Est-ce que tu vois en moi une menace ? Au fond, je sais que non. Il vaut mieux que tu poses ça. Je ne voudrais pas qu'il t'arrive quelque chose. J'ai l'intime conviction qu'au fond, tu sais que tout n'est pas blanc ou noir et que mon chou, je te montrerais toutes les subtilités, si tu me laisses le soin de m'occuper de toi.

Je le regardais avec tendresse que je ne pouvais m'empêcher d'approcher mes lèvres des siennes le titillant, afin de le rendre aussi gentil, aussi doux comme un agneau.


BY .TITANIUMWAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Ven 4 Oct - 13:00





Colin & Erin
You really got me

J'avais suivi cette créature de la nuit jusque dans l'intimité de son antre ayant en tête l'idée bien arrêtée de l'éliminer, bien entendu s'était sans compter sur la résistance qu'elle comptait m'opposer mais je ne m'attendais pas à ce que le tout soit un jeu d'enfants non plus. Je me tenais devant elle, scie à la main, alors qu'elle me faisait face vêtue légèrement et c'est alors qu'elle s'adressa à moi de sa voix des plus attendrissante. Sans trop comprendre ce qui était entrain de m'arriver j'éteignis ma scie et elle me la retira des mains tout en se rapprochant d'avantage de moi … j'étais en son pouvoir et je n'avais pas l'éviter. La douceur de ses paroles me laissèrent sans voix et je ressentis un doux frisson au contact de sa main contre ma joue. Mon regard captif du sien je frissonnai au contact de ses lèvres contre les miennes et c'est alors qu'elle approcha ses lèvres de mon oreille me murmurant qu'elle pouvait être celle que je désirais qu'elle soit. Elle me pris la main portant mon index à ses lèvres et voyant que je lui étais soumis elle m'attrapa par le t-shirt afin de m'entrainer à sa suite.

Ou m'emmènes-tu?

Lui demandais-je inquiet alors que je réalisais que la situation était entrain de m'échapper.

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin R. MacDougall

avatar

Depuis quand à HF ?? : 25/09/2013
Messages : 46
Multi : : non

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Sam 5 Oct - 10:10




Colin & Erin
I got you darling


Dans ce genre de situation, tout vampire aurait paniqué en voyant cet engin, mais je m'étais sortie de là en douceur. Il avait éteint sa scie que je prenais immédiatement. Je constatais que je l'avais en mon pouvoir, rien qu'en ayant touché sa joue. Comme quoi des gestes tendres et subtiles pouvaient faire tomber n'importe qui. Son regard me captivait que je finissais par l'embrasser. Je me dirigeais vers le lobe de son oreille lui murmurant que je pouvais être celle qu'il désirait. Lui ayant pris sa main, et portant son index à mes lèvres, je lui attrapais le t-shirt afin d'aller bien plus loin. Je sentais son inquiétude et cette question de l'endroit où je l'emmenais me prouvait à quel point j'avais raison. Je l'accompagnais jusqu'à ce que l'on arrive à ma suite et là, je lui retirais son tee-shirt, affichant son torse des plus sexy, lui déposant de fougueux baisers.

- C'est un endroit tranquille, où personne ne pourra nous déranger. Ce dont tu as besoin, c'est de la détente, et auprès de quelqu'un qui puisse te comprendre. Je saurais être cette personne. Je sais qu'au fond, tu te sens attiré par moi, tu me désires ce que je ressens en ce moment. Je ne rêvais que de me retrouver dans tes bras, oh embrasse-moi de suite.

Je le regardais, l'embrassant fougueusement, y allant de mes caresses et descendant le long de son torse, je le mordillais par endroit. Revenant vers le lobe de son oreille, je lui murmurais que j'avais une folle envie de lui et de son corps, qu'il devait me prendre tout contre lui. J'allais vers le creux de son cou, ne pouvant résister à l'envie, je le mordillais, laissant une belle trace, mais au moins, je ne me faisais pas repérer.


BY .TITANIUMWAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Dim 6 Oct - 12:59





Colin & Erin
You really got me

Lorsque je finis par faire mon entrée dans son antre j'étais loin de m'attendre à ce que le cours des choses emprunte une tangente aussi imprévue, j'étais le type de mec qui tentait de tout prévoir à l'avance il donc inutile que je ne m'attendais pas à ce que la belle brune soit une adepte de la manière douce. Il me fut impossible de lui résister alors qu'elle me désarma et je m'abandonnai à ce fort désir qu'elle éveilla en moi lorsque je prolongeai son baiser. J'étais perdu, désemparé, et je ne pus que me mordiller la lèvre au contact de sa bouche glissant contre mon torse peu de temps après qu'elle m'ait retiré mon t-shirt alors qu'elle venait de m'attirer dans ses quartiers.

Vous semblez savoir ce qu'il me faut mieux que moi-même.

Je tentais de lui résister mais c'était peine perdue, elle était plus forte que moi et la douceur de ses caresses contre mon torse m'incitèrent rapidement à prolonger son baiser des plus langoureux. Elle semblait savoir exactement comment s'y prendre afin de faire monter en moi cet insoutenable désir auquel je ne pouvais pas résister et le fait de me murmurer dans le creux de l'oreille qu'elle me désirait ne pouvait que s'avérer le coup fatal, elle venait de m'achever. Frissonnant sous la douceur de ses lèvres dans le creux de mon cou je finis par la serrer contre moi alors qu'elle continuait de m'envouter.

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin R. MacDougall

avatar

Depuis quand à HF ?? : 25/09/2013
Messages : 46
Multi : : non

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Lun 7 Oct - 0:27




Colin & Erin
I got you darling


J'aimais tout contrôler. J'avais réussi à le désarmer. Je l'avais embrassé et il prolongeait comme il se devait. Je ne comprenais pas les vampires qui utilisaient la cruauté alors qu'il fallait de la finesse. Je retirais sa chemise, le couvrant de baisers sur son torse, et je sentais qu'il était tout à moi. Je l'avais attirée loin de tout, me permettant de faire ce dont je désirais. Il me disait que je semblais mieux savoir ce qu'il lui fallait mieux que lui-même. Oh, c'est sûr, surtout avec un don comme le mien. Je savourais encore plus ce moment, intensifiant notre baiser, et caressant son torse. Il le prolongeait. C'était si exaltant. Je voulais tellement passer à la vitesse supérieure. Il me suffisait de lui murmurer que je le désirais et j'avais gagné la partie. Ce sang que j'avais dégusté était si exquis, que j'en redemanderais à petite dose, mais je ne pouvais m'empêcher d'en rajouter, l'embrassant dans le creux de son cou. Je me rapprochais encore plus de lui, laissant ma jambe caresser le bas de son corps, et le titillant du bout des lèvres, l'emmenant vers des festivités plus intéressantes.

- On ne s'occupe pas de vous à votre juste valeur. J'ai oublié de me présenter. Je m'appelle Erin, et vous, bel ange fait rien que pour moi ?

Je souriais avec une certaine malice, car ce que je prévoyais était ce qu'il fallait, alors que je descendais l'une de mes mains vers sa ceinture, même plus bas pour kidnapper ce que je désirais et lui faire ressentir un plaisir tel qu'il ne réclamerait que moi à l'avenir, alors que je l'embrassais sauvagement.


BY .TITANIUMWAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Jeu 10 Oct - 1:10





Colin & Erin
You really got me

Bien que c'est mon insatiable traque qui m'avait mené jusqu'à elle je n'avais pas su résister à la puissance de son charme, il faut dire que la vampire avait une approcher complètement différente de celle de ses congénères, jouant plutôt la carte de la douceur et de la subtilité afin de parvenir à ses fins et je n'avais pas su contrecarrer ses plans. La belle m'avait désarmé, un peu comme si j'étais un enfant, et s'approchant de moi tout en me caressant la joue elle finit par me dire qu'elle allait bien s'occuper de moi. Subjugué par son incroyable charme et victime de son regard hypnotique je prolongeai son baiser tout en frissonnant sous ses caresses. Laissant mes mains glisser tout contre elle je m'étais délecté de la douceur de son coup de langue contre ma lèvre et c'est alors qu'elle déposa de tendres baisers dans le creux de mon cou, tout en me caressant le bas du corps à l'aide de sa jambe m'entrainait dans son sillage. Déjà que j'étais sous son charme elle venait de m'achever lorsqu'elle m'appela son bel ange fait que pour elle … jamais je n'avais entendu un compliment aussi charmant.

Enchanté Erin, je m'appelle Colin.

J'étais intimidé par la belle et c'est alors qu'elle s'approcha de moi, s'attaquant à ma ceinture afin de glisser sa main contre un endroit , plutôt , névralgique. Je l'embrassai avec fougue, lui caressant le bas du dos et c'est alors que je tombai sur le lit alors qu'elle venait de m'y pousser je tentai de me relever mais elle me fit comprendre qu'elle commandait alors qu'elle posa son pied contre mon torse afin que je reste allongé contre le matelas. Elle me faisait grave envie, je la regardai tout en glissant ma main contre sa cuisse, remontant lentement vers l'intérieur tout en laissant mes lèvres glisser contre sa cuisse, savourant l'exquise douceur de sa peau.



BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin R. MacDougall

avatar

Depuis quand à HF ?? : 25/09/2013
Messages : 46
Multi : : non

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Lun 14 Oct - 20:54




Colin & Erin
I got you darling


A quoi ça sert d'agir comme des animaux alors qu'il y avait beaucoup mieux ? C'était en cela que je me différenciais et dont à force, je réussissais là où d'autres se feraient massacrer. Je l'avais désarmé, et en caressant sa joue de manière sexy, je lui disais que j'allais m'occuper de lui. L'ayant embrassé, il prolongeait mon baiser comme je n'en avais jamais rêvé tout en le caressant intensément sur son torse. Ses caresses me faisaient tant frissonner. J'étais aux anges. J'en donnais même un coup de langue au niveau de sa lèvre, de manière sensuelle pour le charmer. Je déposais des baisers dans le creux de son cou, y allant de mes caresses avec ma jambe sur le bas de son corps. Je l'entraînais, ne pouvant même plus contrôler ce que je pouvais penser de lui. Il s'appelait Colin, mais j'étais ravie de faire sa rencontre. Sous mon charme, je passais à la vitesse supérieure, s'attaquant à sa ceinture, glissant ma main vers ce que je désirais de plus intensément. Il m'embrassait fougueusement. Ses caresses au niveau de mon bas du dos étaient si intenses que je désirais en avoir bien plus. Je l'avais fait tomber sur le lit. Il voulait s'échapper, mais je mettais mon pied contre son torse afin de le soumettre à mes exigeances. Son regard me captivait littéralement. J'étais venue vers lui, telle une féline, désirant sa proie. Ses caresses au niveau de ma cuisse étaient divines, je n'en rêvais pas tant. Ses lèvres sur ma peau, oh, je ne pouvais plus me contrôler. J'en étais venue à laisser tomber haut, alors que je me mettais à califourchon sur lui, prenant les choses en main avec un sourire des plus coquins.

- Colin, un très joli prénom et je suis ravie de te connaître. Maintenant je compte bien faire de toi ce que je veux. Oh, vu notre proximité, on ne pouvait que se tutoyer. Avoue, tu me désires autant que je te désire maintenant. J'ai tellement envie d'être auprès de toi, de te sentir tout contre moi. Embrasse-moi sur le champ et fais de moi une femme comblée.

Je n'avais pas peur de ce qui pouvait arriver, bien au contraire, puisque j'avais tout prévu, alors que je m'amusais avec ce qui me faisait le plus envie, j'ondulais littéralement mon corps tout contre le sien, afin de monter la température, l'embrassant sauvagement. Il était tout à moi.



BY .TITANIUMWAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Jeu 17 Oct - 2:04





Colin & Erin
You really got me

Lors de ma traque j'étais loin de m'attendre à me retrouver ainsi pris au piège, il faut dire que de toute ma vie je n'avais jamais vu une vampire se comporter avant tant de tendresse celles que j'avais du affronter jusqu'à maintenant se montrant plutôt vicieuses et sournoises … elle avait su me prendre de revers c'est le moins que l'on puisse dire. Son regard charmeur, la douceur de ses caresses et la tendresse de ses lèvres n'avaient pu que triompher de ma résistance et c'est en s'attaquant à ma ceinture – alors que je m'abandonnais à elle – qu'elle finit par me pousser sur le lit, glissant tout contre moi telle une féline afin de s'emparer de mes poignets, me faisant ainsi comprendre que toute tentative de fuite était futile puisqu'à partir de maintenant elle était celle qui menait la danse.

Merci c'est gentil. Oui tutoyons-nous. Je dois avouer qu'il m'est impossible de te résister ma belle Erin.

Je frémissais de désir à son contact, il faut dire qu'elle parvenait à me faire perdre la raison. Je gémis au gré de ses mouvements me laissant aller à l'embrasser et puis je remarquai qu'elle était plutôt pâle.

Dis-moi à quand remonte ton dernier repas?

Lui dis-je tout en faisant référence à sa dernière victime et sans trop attendre qu'elle ne me réponde j'attrapai cette lame qui était à ma ceinture sur mon pantalon et m'approchant d'elle je me coupai superficiellement au niveau de mon avant bras le lui présentant.

Bois et ne pose pas de questions. C'est ton jour de chance, du moins façon de parler.

Lui dis-je tout en détournant le regard afin de ne pas la regarder en action, j'avais toujours eu horreur de ce genre de scène.


BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin R. MacDougall

avatar

Depuis quand à HF ?? : 25/09/2013
Messages : 46
Multi : : non

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Ven 18 Oct - 19:03




Colin & Erin
I got you darling


Ca ne sert à rien d'utiliser la cruauté quand on a un corps comme le mien. Je le regardais avec une telle envie que j'allais l'attirer jusqu'à moi. Je le caressais intensément et l'embrassant comme jamais. Alors qu'il s'abandonnait, je m'occupais de sa ceinture. Je le poussais sur le lit afin que son corps m'appartienne. Je glissais vers lui, telle une féline ne voulant dévorer que sa proie. J'accentuais mes mouvements pour le rendre fou de moi tout en l'immobilisant par les poignets. Je le voyais si reconnaissant de mes compliments que j'affichais un sourire des plus coquins pour montrer mon bonheur. J'avais gagné une petite bataille, mais je comptais savourer une plus grande victoire. Oh, je savais bien qu'il était impossible de me résister, car la preuve, Colin faisait partie de mes victimes. J'étais aux anges, ondulant mon corps tout contre le sien. Cela en devenait si torride alors que je m'amusais avec ce que je désirais tant. Entendre ses gémissements était le plus beau son que je ne puisse entendre à tel point que je continuais mes mouvements mais je me sentais faible. Je ne devais rien montrer, sinon, je perdrais le contrôle. Jamais on n'avait pris soin de moi alors qu'il pensait à ma santé. Je ne me rendais pas compte de ce qui arrivait, mais il me présentait son avant-bras avec ce sang. Je ne pouvais résister. La proposition de boire était trop tentante, j'hésitais, mais je me souvenais que je ne devais pas me poser de questions. La faim était trop forte. Je le croquais, me rassasiant, puis ne voulant pas qu'il y ait des séquelles, j'allais lui donner un peu de mon sang. Pour une rare fois, j'utilisais l'empathie pour avoir une lame, et je faisais une marque sur sa poitrine, le regardant pour un instant sexy.

- Viens mon bel ange, regarde-moi. C'est la première fois que l'on s'occupe de moi comme tu le fais. Je suis si touchée. J'ai envie de m'occuper de toi à mon tour, embrasse-moi, je suis ton petit cadeau. J'ai tellement envie de ressentir tes baisers, tes caresses, le fait de te savoir tout contre moi. Je meurs d'un désir si intense que je ne survivrais pas sans toi mon joli coeur.

Je prônais une si belle attention, m'approchant encore plus, afin de mettre sous le nez ce qui d'habitude avec les hommes ça marchait toujours. Je le titillais du bout des lèvres puis l'embrassant sauvagement, parcourant son torse avec mes mains et arrivant vers le pantalon, je le baissais allant avec l'une d'elles titillait ce qui me faisait grave envie.



BY .TITANIUMWAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Dim 27 Oct - 21:33





Colin & Erin
You really got me

Je dois avouer que la douce Erin avait su y faire afin de me séduire et me désarmer, j'avais figé sous son regard et c'est alors qu'elle en avait profité pour me prendre ma scie ...me caressant le torse tout en m'embrassant et me troublant de par ses paroles qui ne pouvait que m'inciter à mes laisser tenter. Rapidement je me retrouvai sur le lit alors qu'elle vint me rejoindre s'attaquant à ma ceinture et à mon pantalon afin de me dévêtir. Je m'abandonnai à ses caresses prolongeant ses baisers avec une fougue quasi animale et je finis par me rendre compte qu'elle ne s'était pas nourrie pendant un moment. L'âme charitable je lui tendis mon bras afin qu'elle se nourrisse, ses crocs plantées dans mon bras j'eus l'impression de connaître la plus grande de toute les souffrances et c'est alors qu'elle se fit une entaille sur la poitrine m'invitant à boire de son sang. Sur le coup je trouvais que cette idée était repoussante mais il m'avait été impossible de lui résister et je m'approchai d'elle, lui embrassant la poitrine pour ensuite me mettre à me délecter de son sang.

Je ne pouvais que bien m'occuper de toi … tu es si belle, si douce, si gentille et puis tu me le rends si bien. Tu es le plus beau de tout les cadeaux et je compte bien te combler de mes attentions.

Lui dis-je alors que je tombais de plus en plus sous l'effet de son pouvoir de séduction. Je ne pouvais qu'admirer cette opulente poitrine qu'elle exhibait sous mon nez et je prolongeai son baiser, frissonnant de désir sous la douceur de ses mains glissant allégrement contre mon torse. Je la désirais tellement que je ne su résister à la folle tentation de l'embrasser dans le creux du cou alors qu'elle fit disparaître mon pantalon glissant sa main contre cette partie sensible de mon anatomie faisant monter le désir à un tout autre niveau.


BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin R. MacDougall

avatar

Depuis quand à HF ?? : 25/09/2013
Messages : 46
Multi : : non

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Mar 29 Oct - 10:44




Colin & Erin
I got you darling


Je ne voyais personne jusqu'à présent qui avait su me résister. J'avais toujours su que l'émotion humaine était une faiblesse qui me permettait d'obtenir ce que je souhaitais. Cette scie était loin derrière nous car il était sous mon charme. Je l'embrassais comme jamais tout en caressant son torse qui me faisait envie. Je n'étais pas du genre à perdre mon temps que je l'avais poussé sur le lit, m'occupant de son pantalon et de sa ceinture. Je voulais le voir dans son plus simple appareil. Je le caressais plus intensément, l'embrassant comme jamais et il prolongeait. C'était si bestial . Je me rendais compte de l'erreur que j'avais commise en me nourrissant qu'au moment le plus critique. Jamais je n'aurais cru que Colin aurait pu me faire une telle proposition, mais j'y avais cédé, voyant l'occasion d'établir un lien si particulier avec lui. Je l'avais effectué, en faisant une entaille sur ma poitrine. Ses baisers sur ma poitrine, puis quand il se délectait de mon sang étaient pour moi un moment unique. Gentleman, et en plus charmeur, j'avais touché le jackpot. Je l'embrassais de nouveau et il prolongeait tout autant. C'était si intense. J'intensifiais mes caresses sur son torse, descendant vers ce qui me gênait. Alors que je sentais ses doux baisers dans le creux de mon cou qui me faisaient frissonner, j'enlevais son pantalon et glissant ma main vers ce que je désirais tant. Je titillais ce qui me faisait envie, effectuant des caresses vigoureuses. Je le sentais d'autant plus en mon pouvoir, que je me positionnais, ne pouvant que passer un moment si agréable qu'il allait s'en souvenir.

- Je suis encore plus touchée. Tu es le seul qui a ressenti ce dont j'avais le plus besoin, ce dont il fallait pour que je sois épanouie. Tu es un amour, un cadeau du ciel et tu mérites que quelqu'un te le montre chaque jour. J'ai tellement envie de toi mon joli coeur. Oh, viens tout contre moi que je puisse ressentir ta chaleur tout contre la mienne. Tu me fais tant craquer.

Je le regardais attentivement, effectuant un regard vraiment de perverse, et je commençais des mouvements assez sensuels et torrides. C'était une danse de tous les diables, alors que je me caressais la poitrine avec une de mes mains. Je ressentais encore plus ce désir envahir tout mon être. Je craquais littéralement. Il me faisait un effet dont je n'avais pas conscience de sa portée jusqu'ici.


BY .TITANIUMWAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Jeu 7 Nov - 10:53





Colin & Erin
You really got me

J'étais follement attiré par Erin, par son charme, sa douceur, si bien que je m'étais complètement abandonné à elle sans même tenter d'y opposer la moindre résistance. Je l'embrassé alors qu'elle me caressait le torse … m'attirant dans son lit et puis je ne fus pas sans remarquer son état de faiblesse plus qu'apparent. Je lui approchai donc mon avant bras afin qu'elle puisse se nourrir, évidemment je ressentis une douleur des plus vive lorsqu'elle planta ses crocs dans mon bras et puis je finis par ressentir une douceur des plus apaisante alors qu'elle s'abreuvait de mon sang. Je me sentais faible, j'avais la tête qui semblait vouloir tourner dans tout les sens et c'est alors que m'exposant sa poitrine elle se fit une incision afin de m'inviter à boire de son sang afin de reprendre des forces. Je n'avais jamais fait ce genre de choses mais étant en son pouvoir je n'avais pas su lui résister, je me mis donc à l'oeuvre buvant à même sa poitrine au gré de ses caresses contre mon cuir chevelu … l'espace d'un bref instant j'avais l'impression d'être un nouveau né buvant à même le sein de sa mère nourricière. Elle m'envoutait à un tel point que je n'avais pas su lui résister, l'embrassant à pleine bouche alors qu'elle fit tomber mon pantalon … nous étions à l'aube d'aborder les choses sérieuses.

Ma douce Erin j'ai tant envie de te protéger, de m'abandonner à toi et puis maintenant je me sens lié à toi d'une façon unique. J'ai ressenti ta détresse, je ne pouvais pas t'abandonner ainsi. J'ai une folle envie de toi ma belle … fait de moi ta chose.

Je ne pouvais que la regarder avec une envie des plus folle, laissant mes mains glisser tout contre son corps alors que j'étais ébloui par la beauté du spectacle qu'elle m'offrait. L'embrassant à pleine bouche je ne pus que laisser mes mains glisser tout contre elle me délectant de cette scène pour le moins imprenable qui s'offrait à moi.


BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin R. MacDougall

avatar

Depuis quand à HF ?? : 25/09/2013
Messages : 46
Multi : : non

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Mar 12 Nov - 17:20




Colin & Erin
I got you darling


Je ressentais un tel désir pour Colin que je voulais me retrouver dans ses bras. Il m'avait sauvé avec ce doux breuvage. Je me sentais revivre, ressentant le besoin de dévorer chaque parcelle de son corps. C'était un homme droit, courageux et attentionné à la fois qui méritait de goûter aux plaisirs de la chair et du vice ce que j'avais pu faire lorsqu'il buvait mon sang, sur ma poitrine. J'avais voulu qu'il profite le plus possible que j'en avais caressé ses cheveux, le maintenant légèrement. Je me sentais moins seule à son contact comme si j'avais trouvé mon égal. Il m'embrassait à pleine bouche et je prolongeais faisant que ce baiser devienne sauvage. Ca va de soit, j'avais fait disparaître ce qui me gênait tant. J'admirais cette si belle vue. Que dire de cette déclaration qui me comblait, et dont je ne pouvais me retenir d'être si émue. Son regard me faisait craquer. M'étant mise en position, je lui offrais une danse des plus torrides. Ses mains sur mon corps étaient un pur délice que je continuais mon action. Alors qu'il m'embrassait à pleine bouche, je prolongeais ce baiser avec une envie plus qu'animale, savourant ses caresses le long de mon corps. Regardant ce bel ange avec perversité, plongeant mon index dans ma bouche, j'accentuais mes mouvements, ressentant un plaisir immense que je mettais ma tête en arrière me laissant submerger. Je griffais son torse jusqu'au sang. J'y allais lentement, remontant au travers de baisers fougueux vers ses lèvres, faisant une entaille sur son torse et donnant un coup de langue. J'allais au creux de son cou, l'entaillant avec l'un de mes crocs et léchant ce qui dépassait, lui murmurant à l'oreille qu'il pouvait aller à toutes les perversions avec moi.

- J'ai toujours attendu un homme comme toi mon chou. Prends-soin de moi, comme tu le fais si bien. Je sens une si belle connexion entre nous, j'ai une telle envie de toi, de ton corps. Je veux sentir tes douces attentions, tes baisers, tes caresses. Je suis littéralement sous ton charme et je vais combler absolument tous tes désirs. Faisons que cet instant dure longtemps mon bel ange, qu'il soit unique. Embrasse-moi.  

Je reprenais de plus bel mes mouvements en accentuant bien davantage au point que le contrôle n'était plus possible. J'en poussais un gémissement. Je l'embrassais fougueusement, effectuant une petite danse contre sa langue. Tout de lui me faisait craquer que je jouais les perverses entaillant le côté de mon cou, voulant le tenter. Entre nous, c'était particulier. Je le voulais hors de contrôle.

BY .TITANIUMWAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colin N. Baumgartner

avatar

Depuis quand à HF ?? : 20/09/2013
Messages : 88
Multi : : Je ne suis pas encore atteint de schyzophrénie

MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   Mer 20 Nov - 19:14





Colin & Erin
You really got me

Nous allons nous entendre sur un truc la raison d'être propre à tout les chasseurs est de débusquer les vampires afin de les supprimer, histoire d'éradiquer ce mal qui ronge l'humanité depuis des temps immémoriaux … il apparaît donc d'autant plus inconcevable qu'un chasseur se porte au secours d'un vampire et pourtant c'est bien ce que je fis en offrant de mon sang à la belle Erin. Sans trop m'en douter je venais lui offrir l'opportunité d'exercer une emprise des plus folle sur ma personne lorsque je finis par accepter de boire de son sang. Comment l'expliquer? Surement est-ce son pouvoir de séduction et son empathie qui m'emmena à lui céder de la sorte. Me retrouvant tout près d'elle je ne parvins point à lui résister et me laissant tenter je finis par me laisser aller alors qu'elle venait de m'achever par une danse des plus torride. L'embrassant à pleine bouche tout en lui caressant les hanches je sentis ses lèvres s'emparer de mon cou et je ne pus que frissonner alors qu'elle passa sa langue sur ce sang qu'elle venait de faire apparaître alors qu'elle avait légèrement enfoncée l'une de ses crocs.

Je ne peux que te protéger ma belle, jamais je ne permettrai que l'on te fasse le moindre mal. Tu m'attires tellement ma douce Erin, je ne peux que désirer te combler.

Je me sentais en son pouvoir lorsqu'elle me regardait, jouant de son hypnose, me laissait aller je prolongeai son baiser ...frissonnant sous son jeu de langue. Je ne pouvais qu'apprécier ce qu'elle m'offrait, à un point tel que je glissai ma main dans ses cheveux alors qu'elle semblait fortement tentée par la folle idée de me mordre. Je la voyais me regarder la lèvre maculée de sang alors qu'elle me faisait un regard tout aussi charmeur et envoutant que malicieux et diabolique.


BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You really got me (Erin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
You really got me (Erin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erin déco
» Le fameux Erin
» Levanah Erin Keynes #415 912 9219
» T'es rêveur, ça tombe bien j'suis ton rêve ♛ SIDSIDSIDNEY
» Dylan Tasha; Il est mort, je l'ai suivi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HEAVEN FORDS ☼ :: Les Rues-
Sauter vers: